Jeanphilip | Droit de parole
par on avril 3, 2014 dans Fil de presse

Jeanphilip_720x480

Saigne mon coeur (Volume 3)

« Je ne réinvente pas le do dièse »,  Jeanphilip

Jeanphilip est un auteur-compositeur-interprète de Québec, né à Lac Mégantic. Sa pop rock francophone (aux accents pop britannique) est on ne peut plus assumée ! On a pu le voir sur scène un peu partout au Québec ces dernières années. Il fait les bars, les petites salles, les festivals émergents, de même, on a pu l’entendre au Carré D’Youville lors du dernier Festival d’été. Toujours à promener une chanson avec lui dans ses bagages, il part souvent de l’autre côté de la flaque pour jouer dans les bars et salles de concert français. Il sera d’ailleurs en tournée prochainement, dans quelques villes bretonnes et à Paris. Ce sera sa 7e année de présence en Europe.

Saigne mon coeur est son troisième effort. Pas tout à fait : Jean-Philip a enregistré sept démos (EP, maxime, LP) « ET » trois albums complets. Ce guitariste et chanteur infatigable enregistre autant qu’il joue, c’est-à-dire, toujours ! Il peut bien se payer ce luxe, car il est également propriétaire du mythique studio Bunker d’Auteuil, situé sur la rue du même nom. On dit mythique, parce qu’on a entendu parlé du « Bunker », mais il est si bien caché dans la ville, sous La Citadelle, dirait-on sur les terrasses, qu’on ne sait trop si c’est une légende urbaine ou un fait avéré. N’en demeure pas moins qu’il nous offre un album achevé, brillant et dont quelques titres hantent les oreilles comme un acouphène après avoir fait l’amour.

L’album a été enregistré selon l’humeur de la ville : tantôt des tracks chez le célèbre guitar hero de Québec, le bien nommé Shampouing, alias Benoît Villeneuve (Tire le coyote, Jeanphilip, Shampouing) dans le quartier Saint-Sauveur et tantôt au Bunker d’Auteuil, dans le Vieux. Jean-Philip Tanguay, de son vrai nom, a pris une année sabbatique pour l’écriture et la composition musicale, on ne peut pas appeler ça un album de cuisine ou de salon, c’est un album mûr et réfléchi. La prose de Jeanphilip, couchée sur des morceaux folk-rock accrocheurs, est séduisante. Les arrangements de guitares minimalistes, avec quelques envolées lyriques, typiques au jeu de guitare Shampoingneste, aèrent l’album et lui confèrent une authenticité appréciée. La proposition de Jeanphilip est généreuse, en fait foi la reprise de « Déjeuner en paix » de Stephan Eicher. La touche de B3, ajouté à la voix granuleuse de Jeanphilip nous donne le goût de la réentendre. Mieux, on se surprend à la préférer à l’originale! La pièce « Un monde meilleur », tirée du livre Génération Idéaliste de Sébastien Filiatrault, embrasse les idéaux de notre époque et décrit bien les moeurs contemporaines. C’est la musique qui surprend et envoûte davantage que le texte, bien qu’il soit très bien écrit, la musique nous porte.

C’est avec la franche complicité de Jeff Bougie (basse), Jean-Philippe Fortier (drum), Alex Martel (agréments) et Shampouing (guitare) que Jean-Philip Tanguay livre un album au rock honnête et sincère. L’album est d’ailleurs en réimpression. Et comme il est bien mentionné dans la pochette : « nous ne reconnaissons aucune aide financière ». L’album est en vente chez Sillons le disquaire (1149, rue Cartier à Québec). Visitez le site internet www.jeanphilip.com pour en savoir davantage à propos de l’artiste ou pour commander un album. Pour ceux qui désirent en savoir un peu plus sur Bunker D’Auteuil, voici le site Internet, vous y trouverez tous les secrets : www.bunkerdauteuil.com.

Source : Droit de parole, Volume 41, Numéro 3, Avril 2014, www.droitdeparole.org

Bunker D'Auteuil inc. - Tous droits réservés - Copyright © 2007-2015