Jeanphilip en France | Shampouing en concert et en studio
par on mars 18, 2014 dans Fil de presse

Québec, le 18 mars 2014 – L’auteur-compositeur-interprète Jeanphilip, la maison de disques indépendante Bunker D’Auteuil et l’association Maillon Musique sont fiers d’annoncer le lancement en France du 3e album complet de l’artiste intitulé Saigne mon cœur (Volume 3). L’album qui a fait son chemin au Québec dans la dernière année traversera l’atlantique pour une tournée promotionnelle au mois de mai qui s’en vient.

C’est avec enthousiasme que Jeanphilip et ses partenaires préparent le lancement du nouvel album de l’artiste en distribution digitale chez Outside Music sur le territoire français. Il s’agira de la 8e tournée en France depuis 2008 pour l’artiste. Cette nouvelle parution est un assemblage de chansons pop-rock engagées socialement, hargneuses, poétiques et mélancoliques. Elle est bonifiée de l’introduction de l’essai Génération Idéaliste de Sébastien Filiatrault (Éditions Les Intouchables) en slam sur une musique électro-trash-rock. On peut aussi y entendre une reprise, dans la plus pure tradition rock, de la chanson Déjeuner en paix de Stéphan Eicher. Fait à noter que le livret électronique et la pochette cartonnée sont constitués de photos de graffitis prisent sur un arbre près de la tombe de Jim Morrison au cimetière Père-Lachaise à Paris.

« This is the third album form Quebec City’s Jeanphilip who manages to combine elements of Joy Division, The Cure, Jane’s Addiction and Radiohead and his blend makes for a captivating listen. Highlights include “La Plante” and the title-track, “Saigne mon coeur”. », Nerese Richter, New Canadian Music

« La tension est palpable, quelquefois contenue, quelquefois explosant en de furieuses salves de guitares. Jeanphilip, c’est la rage de Nirvana mêlée aux tourments de Noir Désir et au spleen des Chiens à leur plus rock. », Patrick Baillargeon, Radio-Canada

« L’effort de faire une différence dans le paysage musical d’ici est appréciable […] Hormis l’expression écrite pour s’affirmer et s’imposer, leur direction musicale est claire, originale et bien alignée. », Jean Beauchesne, Le Journal de Montréal


 

Shampouing est partout ou presque. En plus d’accompagner différents artistes dont Tire le coyote, Gab Paquet, Macédoine, Sam Eloi et Jeanphilip, il prépare deux nouveaux albums. Le prochain au titre révélateur de « Cœur de primate » verra le jour cet automne et fera l’objet de plusieurs concerts de lancement. Entre temps, on pourra voir et entendre l’artiste en concert à Québec le samedi 22 mars au Bal du Lézard, le 28 mars au Sous-Bois à Chicoutimi et le 29 mars au Troquet à Gatineau. Soyez-y!

Collé à des influences naturelles (Daniel Boucher, Plume Latraverse, Charlebois, Fred Fortin, Galaxie), Shampouing réussit à se démarquer par une démarche artistique assumée et authentique. Sa musique, qui passe du folk éclaté à la Velvet Underground jusqu’à la pop et au country, est variée, irrévérencieuse et très inspirée. On ressent aussi l’exubérance de Jimy Hendrix sans oublier le son classique rock des AC/DC et Led Zeppelin.

« Il y a de la saleté dans sa voix, de l’impertinence dans ses paroles, plein de couleurs dans ses musiques, de l’électricité dans ses doigts de guitariste. », André Ducharme, L’ACTUALITÉ

« Pour situer le doué musicien qu’est Shampouing, qui donne dans le rock électrique baveux à coulisses, imaginons que Plume Latraverse aurait fait un enfant à Jimmy Page de Led Zeppelin. Ou l’inverse, c’est selon vos fantasmes.», François Gariépy, VOIR Québec

Bunker D'Auteuil inc. - Tous droits réservés - Copyright © 2007-2015