LEZARD en Scène un rendez-vous franco-québécois les 17, 18 et 21 juin 2011
par on juin 13, 2011 dans Fil de presse
LEZARD en Scène
un rendez-vous franco-québécois les 17, 18 et 21 juin 2011

La tournée LEZARD en Scène revient pour la deuxième année et propose les 17, 18 et 21 juin trois soirées franco-québécoises en France. Trois groupes québécois et un artiste français se produiront le 17 juin sur la scène des Trois Baudets à Paris. Puis, trois groupes québécois joueront le 18 juin à la Maison du Québec à Saint-Malo et le 21 juin au Centre culturel canadien à Paris.

L’objectif de cette seconde édition reste le même : assurer la promotion de la relève musicale du Québec en France. Ainsi, en créant des coopérations entre les deux continents, LEZARD en Scène offre une vitrine à des groupes québécois et français en pleine effervescence.

Cette anneée, le choix des groupes québécois s’est porté sur le vivier musical de la ville de Québec et de sa région.

LEZARD en Scène devient un événement récurrent de promotion des artistes émergents et des groupes de la francophonie en développement. Ce rendez-vous permet de faire connaitre et reconnaître les artistes indépendants auprès des médias et des professionnels de la musique, afin de leur offrir une plus grande visibilité et l’occasion de diffuser leurs créations à un large public.

Jeanphilip (Québec)
La formation croise les styles rock de Galaxie 500 et Noir Désir, les ambiances des années 80 tels que celles de The Cure et Interpol, les guitares tranchantes de Nirvana, Stone Temple Pilots et Jane’s Addiction. Jeanphilip côtoie également les sonorités abrasives de No One Is Innocent et Radiohead, ainsi que les sonorités folk de Wilco et Vincent Vallières. Après avoir lancé son disque en début d’année au Québec – album qui a reçu un excellent accueil critique et public – Jeanphilip vient cette année présenter ce nouvel opus en France.
www.jeanphilip.com

Tire le coyote (Québec)
Projet solo de Benoit Pinette, Tire le coyote propose un univers musical ancré dans les racines de la folk et de la country. S’appuyant sur une base plus rock, ses nouvelles chansons, à la fois tendres et coup de poing, sont dotées d’une énergie brute et spontanée. Cette année, de belles choses se sont mises en place pour Tire le coyote. Les critiques québécoises sont élogieuses et le public est au rendez-vous. C’est le moment de venir présenter au public et aux professionnels français ce nouvel album – réalisé par Dany Placard – qui a tant fait parler de lui !

Isabeau et les chercheurs d’or (Québec)
Isabeau et les chercheurs d’or puisent leur inspiration aux sources des musiques racines, de la chanson québécoise et de la folk. Bercée par les harmonies vocales, la mandoline ou le violon, la musique du groupe est intemporelle. On passe aisément du plaisir aux larmes à l’écoute de ces chansons cousues main, voyageant entre énergie rock et douces balades, portées par la voix franche et nuancée d’Isabeau Valois.

Lionel Melka
 (Paris)
Lionel Melka, que certains auront découvert en première partie de Rose et Jacques Higelin, vient nous présenter son nouvel album « Les soirs sans… ». L’artiste jongle entre blues musclé et rock, et n’hésite pas à distordre ces mélodies, avec une voix marquée par une subtile raucité qui s’ajoute à cette ambiance déjà bien singulière.

Bunker D'Auteuil inc. - Tous droits réservés - Copyright © 2007-2015